Médiathèque n°13

Teen Wolf


Résumé : Scott McCall est un adolescent tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Il n'est pas le plus populaire de son lycée, il n'en est pas la risée non plus... Un soir, son meilleur Stiles le convainc de suivre en cachette les recherches de la police pour retrouver un corps dans les bois alentours. Au cours de cette expédition, il se trouve nez à nez avec une bête étrange et particulièrement féroce. Il échappe de peu à cette attaque et, chanceux, avec une seule blessure: une vilaine morsure. Le lendemain, Scott se sent bizarre. Sans qu'il ne le sache encore, sa vie vient de changer. Il est devenu un loup-garou...

Mon Avis : La première fois que j'ai regardé cette série, j'étais au collège, en troisième plus précisément. Sachant que je m'étais arrêté en plein milieu de saison 3 et que je ne l'ai repris que cette années, ça a été légèrement chaud patate pour me souvenir de tout ce qui s'y passait sachant qu'aujourd'hui je suis en fac !

Malgré tout, j'ai fini par me souvenir des détails et je n'ai plus eu de soucis pour comprendre ce qui se passait. À l'heure où j'écris cette chronique, j'ai terminé la saison 5 et je ne compte pas regarder la saison 6 avant qu'elle ait été publié en entier. 

J'ai apprécié les dernières saisons même si ça partait un peu en cacahuète par moment. Les nouveaux personnages sont plus où moins attachants et certains autres nous donnent envie de leur arracher les membres uns à uns. 

L'histoire de base n'a rien de folichon mais plus on avance dans les saisons et plus de nouveaux mystères et nouvelles créatures apparaissent. Ce qui est bien avec Teen Wolf c'est que chaque nouvelle saison est meilleure que la précédente. 

Outre les affaires de loup et de mecs, on a bien évidement des histoires de coeurs mais elles restent en retrait et très breves, ce qui laisse toute la place nécessaire aux créatures qui caractérisent la série. Elle a le mérite de se concentré sur le côté fantastique et non sur les histoires d'amour comme ça peut être le cas pour The Vampire Diaries par exemple. 

Le scénario est bien agencé, chaque saison nous offrent de nouveaux mystères comme je vous l'ai dit et nos héros cherchent par tout les moyens à résoudre différents problèmes. Ce que j'aime également, c'est la diversité des créatures, ainsi que leur originalité. Quand avait vous entendu parlé de Kanima dans d'autres séries ? Le réalisateur inventent ces propres créatures en se basant sur d'anciens mythes, souvent celtiques mais pas que. On retrouve aussi des créature comme le Kitsune qui vient de légende japonaise ou encore la bête du Gévaudan qui elle est bien Française.

Un autre point fort de la série, l'humour. Bien que nos personnages soient confrontés à bon nombre de situations périlleuses, ils nous font tout de même rire, ce qui n'est pas pour nous déplaire. 

Posts les plus consultés de ce blog

La Rivière à l'Envers - Jean-Claude MOURLEVAT

Nil - Lynne MATSON

Le Monde de Charlie - Stephen CHBOSKY